Mines: 16,6 milliards supplémentaires pour renforcer le secteur

Mines: 16,6 milliards supplémentaires pour renforcer le secteur

Les fonds proviennent de la Banque Mondiale qui a signé un accord de crédit avec le MINEPAT le 20 juin. Un financement qui rend possible le démarrage de la seconde phase du PRECASEM. 

La convention de financement additionnel du projet de renforcement des capacités du secteur des mines (PRECASEM) approuvée par le conseil d’administration de la Banque mondiale en 2017, a été signée le 20 juin entre le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) et l’institution financière. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre en charge des Mines.

Le projet qui vise à améliorer  l’efficacité et la transparence dans la gestion du secteur minier et les cadres du développement durable du secteur, passe à une nouvelle étape de son implémentation. « l’extension des ressources financières, pour un total supérieur à 50 millions de dollars soit près de 28,4milliards de F et la prorogation du délai de clôture jusqu’au 1er décembre 2021, doivent permettre de continuer et d’étendre le programme de géologie ainsi que le programme de renforcement institutionnel », explique Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale.

L’accord initial avec l’institution a été signé en 2012. Depuis lors, des actions ont été menées dans le cadre de la première phase du PRECASEM notamment sur le plan législatif. Le projet a appuyé l’élaboration du code minier adopté en 2016 par le parlement.  Pour une meilleure implémentation, d’autres mesures ont été mises en pratique. « Nous avons à cet effet au niveau du cadastre minier, un système d’information minier et géologique. De plus, les travaux de cartographie des sites miniers évoluent. En ce qui concerne le renforcement des capacités, celles des acteurs du secteur ont été renforcées dans des domaines comme celui de la négociation des contrats miniers », a souligné Alamine Ousmane Mey.

 

Précedent Paul Biya’s Emergency Humanitarian Plan: local government Councils “obliged” to contribute at least FCFA 104.000.000
Suivant Cameroon: kidnapped Batibo DO, announced death by government

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Décentralisation: le Premier ministre fixe de nouveaux objectifs

Au terme de la session du Conseil national de la décentralisation (CND) tenue le 28 juin 2016, de nouvelles actions en faveur du processus de décentralisation au Cameroun sont attendues.

Actu Cameroun

Mines: Levées géophysiques dans 5 régions du Cameroun

Le 21 janvier 2014, Emmanuel Bondé, ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique annonçait le lancement d’une campagne d’identification de nouvelles zones minières sur la base de levées

Actu Cameroun

Extrême-nord- projet PAPE : les communes traînent le pas

Lancé en mars 2017, le projet est financé à 90% par l’Union européenne. Les communes quant à elles doivent mobiliser 10% de l’enveloppe. Sur les 7 communes ciblées seule une

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire