Education: un guide pour l’exercice des compétences transférées

Education: un guide pour l’exercice des compétences transférées

50 pages en français et le même nombre pour la version anglaise, c’est la formule choisie par le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) a choisi pour faciliter le passage du transfert théorique des compétences à leur mise en œuvre efficiente dans les communes du Cameroun. En effet, depuis le décret du Premier ministre du 26 février 2010 fixant les modalités d’exercice de certaines compétences transférées par l’Etat aux communes en matière d’éducation de base, les maires ont désormais la responsabilité de construire, d’équiper et d’entretenir les écoles maternelles et primaires des établissements préscolaires de leur territoire.

Le maire a aussi la charge de veiller à l’acquisition des matériels et fournitures scolaires ainsi que le recrutement et la prise en charge du personnel d’appoint desdits écoles et établissements. Mais quatre ans après le transfert effectif des compétences aux communes « l’on a constaté de nombreux dysfonctionnements et une mauvaise exécution des travaux sur le terrain », reconnaissait René Emmanuel Sadi, le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation en octobre 2014.

Le constat dressé par le M. Sadi concerne «la qualité approximative des infrastructures réalisées et la méconnaissance des stratégies sectorielles ainsi qu’une collaboration peu effective entre les services déconcentrés de l’Etat et les communes». Mme Youssouf Hadidja Alim, Ministre de l’Education de base voit en ce guide l’opportunité offerte aux communes pour « l’exécution des compétences déjà transférées, notamment le développement des infrastructures scolaires et la gestion du paquet minimum ».

L’action du FEICOM et de la coopération allemande à travers la GIZ vise aussi la pérennisation des ouvrages construits dans les collectivités territoriales décentralisées. Entre 2007 et 2013 par exemple, le FEICOM a investi près de 17 milliards FCFA pour la construction des écoles équipées dans le pays.

Précedent Gouvernance locale: Plus de participation citoyenne dans la réalisation des projets
Suivant Eau: pour une gestion harmonieuse des compétences transférées

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Réaménagement gouvernemental : le ministère de la décentralisation et du développement local créé

Le président Paul Biya a procédé ce vendredi 2 mars 2018, à un important réaménagement du gouvernement. Alors que de nombreuses personnalités font leur entrée dans la nouvelle équipe, le

Actu Cameroun

Extrême-nord- projet PAPE : les communes traînent le pas

Lancé en mars 2017, le projet est financé à 90% par l’Union européenne. Les communes quant à elles doivent mobiliser 10% de l’enveloppe. Sur les 7 communes ciblées seule une

Art et culture

Culture : La 5ème édition du CISBE s’achève à Douala

Parrainé par le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, l’événement a rassemblé les professionnels du bien-être venus du monde, du 8 au 13 mai. La cérémonie

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire