400 milliards pour la décentralisation au Cameroun en 7 ans

400 milliards pour la décentralisation au Cameroun en 7 ans

Un montant insatisfaisant pour les 374 communes  camerounaises selon les élus locaux.

Le financement des communes camerounaises par le gouvernement dans le cadre de la décentralisation se chiffre à 400 milliards de francs FCFA, révélation faite en juillet 2017 par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD) lors des assises du 6e Salon de l’action gouvernementale (SAGO).

Ces fonds sont attribués par le gouvernement aux municipalités depuis 2010, année des transferts des compétences aux entités territoriales décentralisées.
Des ressources financières qui sont jusque là jugées insuffisantes pour impulser le développement local selon les élus locaux. Ces derniers revendiquent que l’Etat camerounais contribue à hauteur de 10% par an pour le développement local. Soit un montant de 400 milliards chaque année.

Le maire de Yaoundé 1er, président des Communes et Villes Unies  du Cameroun (CVUC), Emile Andze Andze soutient qu’en divisant ces fonds alloués par l’Etat en 7 ans, par 374 communes, il est clair que cela ne suffit pas pour pousser le développement local. L’ensemble des maires se plaignent du grand déséquilibre entre les compétences transférées qui sont énormes et les ressources financières  qui sont moindres.

Précedent 20 communes primées par le PNDP
Suivant Impliquer davantage les jeunes dans la gouvernance locale

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Place aux métiers de la ville

Jean Claude Mbwentchou, le ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu) a lancé le 29 janvier 2014 le Programme national de formation aux métiers de la ville (Pnfmv), en

Actu Monde

France : la première éolienne en mer mise en service

La toute première éolienne flottante est fonctionnelle depuis le 20 septembre 2018. L’ouvrage situé à 20 kms au large du Croisic en Loire-Atlantique, d’une hauteur de 60 mètres, doit permettre

Actu

Yaoundé – Catastrophe de Nsam : 21 ans après

Le 14 Février 1998, des centaines de camerounais ont perdu la vie, alors qu’ils tentaient de recueillir le carburant qui coulait des deux wagons citernes transportant de l’essence et qui

1 Commentaire

Laisser un commentaire