visite de la délégation Allemande : le développement local au menu des pourparlers

visite de la délégation Allemande : le développement local au menu des pourparlers

La commune de Bangangté a été l’épicentre de la coopération internationale décentralisée avec les partenaires allemands vendredi dernier.

Comme annoncé, M. Gunter Nooke du Ministère Fédéral Allemand de la coopération et du développement économique, par ailleurs conseiller spécial de la chancelière Angela Meckel est arrivé à Bangangté vendredi dernier, à la tête d’une délégation de 12 membres. Le plénipotentiaire allemand et sa suite seront accueillis à Tonga, par le Préfet du département du Ndé M. Haman Oumarou Wabi et le maire Désiré Bitchebé de Tonga. Ici encore cette délégation allemande sera accueillie par Madame le maire de la commune de Bangangté, Mme Celestine Ketcha Courtès, le Dr Kouamouo président de Section Rdpc Ndé Nord, et la 3e adjointe au maire Mme Virginie Ntamen Fosso.

Mme Celestine Ketcha Courtès réçoit la délégation allemande

Le programme initialement prévu pour la circonstance est respecté à la lettre. Il démarre par une importante séance de travail avec Mme le maire en présence de toutes les forces vives dans la salle des actes de l’hôtel de ville de Bangangté.

M Gunter Nooke  précisera qu’il est venu voir comment l’argent du contribuable allemand est utilisé dans la commune de Bangangté, apprendre d’avantage sur cette municipalité qui valorise la décentralisation en cours et enfin avoir une idée précise des besoins de l’institution pour poursuivre son développement durable. Il a également reconnu publiquement que l’argent Allemand injecté dans la commune à travers GIZ, KFW et la Fondation Konrad Adenauer est bien utilisé. La délégation Gunter Nooke s’est ébranlée en direction la Préfecture du Ndé où elle a été reçue par le numéro un du département pour les civilités d’usage avant de se rendre chez Sa Majesté Nji Monluh Seidou Pokam, Roi des Bangangtés. Accueillie par Sa Majesté, SEM Gunter entrera dans le vif du sujet la compréhension du fonctionnement et l’organisation de la chefferie.

Mme Celestine Ketcha Courtès, maire de la commune de Bangangté

Les spécialistes de la délégation poseront les questions à leur tour pour voir les choses que l’on peut changer pour mettre les chefferies au service du développement. Tout est bien qui finit bien, après les projets sociaux économique (éducation de base, renforcement des capacités des conseillers municipaux, des services des recettes municipales, la construction du marché central, l’appui au femmes maires du Cameroun et d’Afrique, voyages d’étude etc…….) M. Gunter Nooke a confirmé sa volonté d’engager avec la commune de nouveaux chantiers de coopération dans le domaine d’appui aux Chefferies traditionnelles et à l’industrialisation du secteur névralgique de l’économie locale.

Précedent Commandement territorial : un nouveau sous-préfet installé a Batibo
Suivant Présidentielle 2018 : Joshua Osih candidat !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Développement local: Les indications géographiques explorées par le MINMIDT

Sous la houlette du Ministre des Mines et de l’industrie Gabriel DODO NDOKE, une table ronde a été organisée à l’adresse des acteurs locaux, autour de partenaires internationaux dont l’OAPI,

Actu Cameroun

Charles Ateba Eyene est mort

L’acteur politique, membre suppléant du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, s’est éteint le 21 février 2014 dans des circonstances troubles. Le seul point

Actu Cameroun

Région du Centre: Un ancien Lion indomptable intronisé Chef traditionnel

Il s’agit de l’ancien Lion Indomptable Vincent Ongandzi. Vincent Ongandzi l’ex-gardien de buts de l’équipe des Lions indomptables est devenu le chef du village Meyos, situé dans le groupement Ebang,

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.