Transports : Bientôt un système intelligent de gestion des voyages !

Transports : Bientôt un système intelligent de gestion des voyages !

Afin de barrer la voie à l’insécurité routière, le ministère des transports et Connecting Road Cameroon, ont envisagés jeudi 20 décembre 2018, la mise sur pied de l’initiative.

Le Cameroun veut barrer la route aux accidents sur nos axes et améliorer la sécurité routière. Selon les Nations Unies, 6000 personnes perdent la vie chaque année dans les accidents routiers. Le Ministère des transports, le Secrétariat d’Etat à la Défense, la Délégation générale à la sureté nationale, se joignent donc au projet de l’entreprise Connecting Road Cameroon, piloté par Martial Ekani Tchaba. La plateforme numérique, a été présentée ce jour à Yaoundé aux acteurs des transports pour une appropriation véritable.

Il est à noter que le dispositif comprend un pôle d’enregistrement des véhicules, et un pôle pour les chauffeurs. Ce qui permettra facilement l’enlèvement des véhicules mal stationnés, le contrôle des visites techniques qui passera au numérique, la tenue d’un fichier général qui listera les véhicules qui n’ont pas renouvelés leurs assurances et toilettage technique. De plus, il sera possible de trouver et identifier rapidement ceux des proches victimes d’accidents grâce à un dispositif d’identification pertinent, aussi bien pour les agences de voyages que pour des personnels. Le SIGIV sera également un outil de comptabilisation des infractions des automobilistes, en conséquence un extrait du casier automobile pour chaque conducteur qui permettra au département ministériel concerné de sanctionner.

Précedent Conseil national de la décentralisation : L’élargissement des compétences aux communes au menu
Suivant Commune d’ Ebolowa 1er : le budget 2019 est connu

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Environnement : Greenpeace dénonce les surcoûts cachés de la gestion des déchets nucléaires

Une prise en charge très coûteuse. Greenpeace dénonce, dans un rapport publié ce mercredi, les « coûts cachés » liés à la gestion des déchets nucléaires, estimant qu’il faudrait au moins 18 milliards d’euros

Actu Cameroun

Développement local : le Presec vise 3 communes dans l’Adamaoua

Nyambaka, Meiganga et Ngan-Ha sont les trois principales municipalités cibles du projet de renforcement et de la résilience des populations dont l’évaluation a eu lieu le 13 avril dernier, dans

Actu Cameroun

COMMUNES : De nouveaux transferts de compétences

Deux décrets du premier ministre précisent les modalités d’exercice de certaines compétences transférées par l’Etat aux communes. Les deux textes ont été signés le 9 janvier 2015. Le premier texte

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire