Logements sociaux : Célestine Ketcha Courtès ouvre le bal aux nouveaux acquéreurs

Logements sociaux : Célestine Ketcha Courtès ouvre le bal aux nouveaux acquéreurs

Une cérémonie officielle de remise des clés aux nouveaux propriétaires, s’est tenue mercredi 31 juillet 2019 à Olembé-Yaoundé, sous la houlette du Ministre en charge de l’Habitat et du developpement urbain.

Face à une démographie galopante et des exigences urbaines qui se multiplient, le Ministère de l’Habitat et du developpement urbain, a émis une réponse parmi tant d’autres. Le Programme 10.000 logements sociaux, lancé en 2010, couplé à l’aménagement de 50.000 parcelles constructibles, avec une phase pilote de 1675 logements, s’établit en deux phases à savoir : la construction de 4500 logements collectifs R+4(type T4 et T5) dans les villes de Yaoundé et Douala, et enfin, 50 logements individuels dans les huit autres régions du Cameroun, sans oublier 150 autres infrastructures similaires pour 50 chacune dans les villes universitaires, industrielles à l’image de Dschang, Limbé, Kribi, Soa, Sangmélima entre autres.

Une vue des logements sociaux d’Olembé

Le Programme en lui-même est le résultat d’actions en partenariat avec le Ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières, du Crédit Foncier du Cameroun, la Société immobilière du Cameroun(SIC), la MAETUR, présents ce jour solennel à Olembé. Il faut souligner que ces infrastructures immobilières ont un double objectif, répondre à l’offre d’habitat, et mettre en mouvement les infrastructures connexes relatives à l’accueil par le Cameroun, de plusieurs rendez-vous sportifs internationaux dont le CHAN en 2020, et la Coupe d’Afrique des Nations TOTAL en 2021.

lors de la signature entre les parties

Le Directeur du Crédit Foncier soulignera que l’institution a contribué dans la chaine de financement de la construction, mais aussi l’accompagnement des acquéreurs. Pour ce dernier, un mécanisme de commercialisation auquel ont été greffé les guichets uniques de Douala et Yaoundé, a été mis en place pour les demandes d’attribution. Après examen de la demande de l’acquéreur, plusieurs conditions sont exigées, à l’exemple, être citoyen camerounais, avoir une demande d’attribution en bon et due forme signée par le MINHDU, justifier d’un revenu suffisant, détenir un contrat de réservation signé par la Direction générale de la SIC, avoir une capacité d’endettement permettant de bénéficier du financement souhaité.

allocution du Ministre Célestine Ketcha Courtès

Une fois le dossier complet déposé au sein des agences, il est traité dans les 15 jours en moyenne. Le taux d’intérêt va de 3,075% TTC, à 5% TTC l’an. Les durées vont de 2 ans à 30 ans en relation avec le financement pour ceux qui ont encore une activité professionnelle longue. Les durées d’amortissement en rapport avec ces logements vont à 12 mois en principe. Au jour du 31 juillet 2019, rappelle-t-il, 446 souscripteurs éligibles sont enregistrés aux GU, notamment 83 pour le site d’Olembé, et 363 pour le site de Mbanga BAKOKO à Douala. (Chiffres de l’Etat de commercialisation ressortis par les Guichets uniques).

Tchounda Christophe, un des nouveaux propriétaires, TCHOUNDA Chritophe

 

Au niveau du Crédit Foncier(CFC), 346 dossiers ont été reçus et accordés pour un total de 4 451 000 000 milliards de FCFA, dont 43 pour Olembé, pour une somme de 784 000 000 FCFA, et Mbanga Bakoko, avec 203 dossiers pour 3 667 000 millions de FCFA. Les services du Cadastre interviennent dans le circuit pour les titres de propriété, tandis que les assureurs, notaires, quant à eux pour les risques liés aux prêts y afférents.

Célestine Ketcha Courtès dans son allocution de circonstance a recommandé aux heureux bénéficiaires d’en faire bonne usage, d’entretenir les bâtiments, et d’être attentifs, aux nouveaux enjeux qui vont être les leurs dans les prochains mois, au regard de leur proximité avec le Stade qui abritera plusieurs matchs officiels africains.

le MINHDU répondant à la presse

En outre, le Ministre de l’Habitat et du developpement urbain, a salué les mesures prises par le Gouverneur Paul Nasséri Béa, et l’ensemble des autorités administratives locales notamment du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, le Préfet Jean Claude Tsila afin de rétablir la sécurité autour des infrastructures, vis-à-vis des squatteurs, bien avant la rétrocession aux acquéreurs. Reconnaissance manifestée envers les PME qui ont répondu présentes au programme, au Laboratoire de Génie civil. Rappel en a été fait vis-à-vis de la promotion de l’habitat décent impulsée par le Président de la République Paul Biya, et second exercice sera effectué ce vendredi  2 Aout 2019 à Douala, pour les 53 personnes qui recevront leurs clés sur 236, en lien avec les 170 logements dans 7 bâtiments dont les travaux sont achevés. Dans la meme veine pour le site Olembé-Yaoundé, 205 personnes ont payé comptant leurs frais y relatifs, et seuls 32 dans un premier temps, ont reçu les clés ce 31 juillet pour 60 logements confinés dans 3 bâtiments dont les chantiers sont terminés.

Précedent Axel DARUT : « Intégrer l’éducation à l’environnement et au changement climatique tout au long de la scolarité, et ce dès le plus jeune âge, permettrait à chacun d’avoir conscience de ses écogestes au quotidien »
Suivant MINDDEVEL: Tenue du CICOD pour un Guide national

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 761 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Assemblée Nationale: Le Secrétaire général suspendu!

Nommé il y a  un an par le Président Paul Biya au poste de secrétaire général de la Chambre basse, l’administrateur civil Mbock Désiré Geoffroy a été suspendu de ses

Actu Afrique

COP 25: Résultats décevants des pourparlers sur le changement climatique

COP25, la conférence de l’ONU sur le climat s’est terminée dimanche, après près de deux semaines de discussions sur la réponse du monde au changement climatique, les négociateurs n’ayant pas

Actu

Budget 2019: 80 milliards de FCFA pour les élections locales

Après la prorogation des mandats des députés et conseillers municipaux en 2018, l’organisation des élections municipales et législatives au Cameroun devra logiquement avoir lieu en octobre 2019. Pour ce faire,

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire