Commune d’Edéa 1er : Un journaliste séquestré au sein de la municipalité

Commune d’Edéa 1er : Un journaliste séquestré au sein de la municipalité

Le Directeur de Publication du journal Villes et Communes, Kamdem Souop a été retenu pendant plusieurs heures vendredi 15 mars 2019, par le maire de la commune.

Tout est parti d’une alerte publié au sein des réseaux sociaux formulée par le journaliste, aux environs de 18h10, à l’attention de l’opinion publique. Les messages diffusés et relayés par d’autres professionnels de l’information, faisaient état de ce que le Directeur de Publication soit retenu de manière étrange par le maire d’Edéa 1er. Alors que les raisons concises de la situation essaient de trouver éclaircissements, les deux protagonistes seront injoignables durant plusieurs heures.

Quelque heures plus tard, une vidéo dont l’auteur n’a pas été identifié, est en circulation sur la toile, et met en lumière l’exécutif municipal qui se mue en qualité de séquestré. Dans la même séquence visuelle, est observée la mise hors de l’enceinte et de façon brutale par deux hommes appelés par les soins du maire, qui sont sans doute des employés de la commune.

Kamdem Souop, Promoteur Villes & Communes

Ce n’est que quelques instants plus tard que le journaliste sera libéré par les services du Commissariat local, « Je viens d’être libéré par mon geôlier d’un jour. Je sors du commissariat pour une déclaration à la main courante en attendant lundi chez le procureur », a-t-il laissé comme message.

Selon les déclarations du maire, d’ailleurs publié sur son compte personnel Facebook, l’homme de média l’aurait forcé à acheter des produits, qui n’ont rien avoir avec du journalisme. « Bonsoir. Un commerçant au nom de Kamdem Souop, vendeur d’ampoules qui tuent les moustiques est passé ce vendredi soir dans mon bureau. Il m’a fait savoir qu’il venait à Edéa pour vendre ces produits. Je lui ai fait savoir que je n’étais pas disposé à acheter ces produits. Il m’a rappelé que c’est moi qui l’ai venir à Edéa, ce que je ne connais (…) J’ai dû le faire sortir de mon bureau par force parce que bloqué dedans par ce monsieur depuis près 1h 30 » peut-on lire sur son profil.

En outre, l’ancien Celcom du Programme National de Developpement Participatif, a publié la même journée un communiqué officiel, qui renseigne sur le déroulé de la journée, à lire via ce lien. L’affaire trouvera écho dans les jours prochains au sein des services judiciaires compétents via les déclarations du journaliste.

En rappel, Kamdem Souop a fondé en 2011 le Groupe « Villes et Communes », qui comprend un journal en ligne traitant exclusivement des questions liées à la décentralisation, au développement local et à la gouvernance locale, une agence conseil, une maison d’édition et une chaine de télévision thématique sur le web.

Précedent RDC : Annulation des sénatoriales et l’élection des gouverneurs
Suivant Élections régionales : Les préalables se précisent

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Commune de Bangangté: L’AIMF & Veolia se joignent à la lutte contre la Covid19

Une convention a été signée le 9 juillet 2020 entre ces partenaires et la municipalité à la Salle des Actes, pour un appui local contre la pandémie du Coronavirus.

Actu

Commune de Yaoundé 2ème : Décès du Maire Luc Assamba

Membre titulaire du RDPC, le maire de cette commune d’arrondissement, a rendu l’âme ce vendredi 16 novembre 2018 à Yaoundé. Selon des sources, l’homme politique est mort à la suite

Actu Cameroun

Retrait des pesages routiers: Sime Pierre fait fléchir Emmanuel Nganou Djoumessi

Suite à la levée du récent mot d’ordre de préavis de grève des transporteurs routiers du Cameroun, le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a tenu une concertation approfondie

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire