AIMF : Les maires planchent sur le vivre ensemble

AIMF : Les maires planchent sur le vivre ensemble

Beyrouth a accueilli, du 28 au 30 septembre 2016 quelques 300 maires francophones et experts sur le thème « Construire la ville du vivre ensemble » dans le cadre de son assemblée générale annuelle.

La cérémonie d’ouverture de la 36e assemblée générale de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) s’est déroulée le 29 septembre 2016 à Beyrouth, en présence de Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de Francophonie et de Anne Hidalgo, maire de Paris et présidente de l’AIMF.

Jamal Itani, président du Conseil municipal de Beyrouth a souhaité la bienvenue aux participants tandis que le Juge Ziad Chbib, gouverneur de Beyrouth a souligné la singularité historique de sa ville et l’illustration parfaite qu’elle représente du « vivre ensemble ».

Ouverts par Raymond Araygi, ministre de la Culture, représentant le premier ministre Tammam Salam, les travaux, répartis en sessions thématiques, ont porté sur le rôle de l’économie sociale et solidaire pour faire la ville et pour développer le vivre ensemble, les communautés au service du vivre ensemble : expériences historiques et regards pratiques, les financements participatifs dans la construction de la ville.

Le 30 septembre, un nouveau bureau a été élu pour la période 2016-2018, après la tenue a veille de la 83eréunion des membres du bureau. Le bureau précédent a été reconduit avec l’arrivée de Beyrouth comme membre dudit bureau, et une soixantaine de villes ont été admises comme nouveaux membres,

Rendez-vous est pris pour juin 2017, année marquant le 275ème anniversaire de la ville de Montréal qui abritera aussi la rencontre annuelle de Metropolis.

Précedent Beyrouth 2016 : Création du prix AIMF pour le leadership féminin
Suivant Beyrouth 2016 : L’AIMF soutient Mpho Parks à CGLU

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

L'Invité

Cabral Libii : « Le conseil constitutionnel peut faire avancer la décentralisation »

Désormais homme politique et candidat à la présidentielle, l’universitaire de 39 ans revient sur les incidences de la mise sur pieds de l’institution. Quelles peuvent être les conséquences au niveau

Actu

Bénin: La commune de Houéyogbé se voit retirer le FADEC

Le maire a informé son conseil municipal le 24 septembre 2018, de la décision du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, de suspendre ce fonds spécial. Le

Actu

Burkina Faso: Communes Awards, une compétition inédite entre les communes pour le développement durable

Les inscriptions sont ouvertes du 8 janvier au 9 février 2018. Dans le but de contribuer à l’atteinte des Objectifs du développement durable (ODD),  l’association « Afridev » a mis sur pieds

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire