Mexique: Une maire assassinée après son investiture

Mexique: Une maire assassinée après son investiture

Une maire mexicaine a été assassinée samedi moins de 24 heures après son investiture, a annoncé la police locale.

Âgée de 33 ans, Gisela Mota avait pris ses fonctions le jour de l’An en tant que nouvelle maire de la ville de Temixco dans l’Etat de Morelos, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale Mexico.

Les assaillants ont fait irruption chez Mme Mota et l’ont abattue samedi. Deux des criminels ont été tués par la police et un autre a été capturé, selon des responsables.

Le gouverneur de l’Etat, Graco Ramirez, a juré sur son compte Twitter qu’il n’y aurait pas d’impunité pour ce meurtre et attribué cette atrocité au crime organisé qui ronge l’Etat.

Députée de centre-gauche du Congrès, Mme Mota avait promis de nettoyer la ville du crime organisé et du trafic de drogue.

Temixco compte quelque 100.000 résidents et se situe à proximité de Cuernavaca, le chef-lieu du Morelos, non loin du Guerrero, un autre Etat en proie aux cartels de drogue et au crime organisé.

Au cours des dix dernières années, les violences liées au trafic de drogue ont fait plus de 100.000 morts au Mexique.

Source : Africa24.info

Précedent Et si les maires gouvernaient le monde ? Décadence des Etats, grandeur des villes
Suivant France : fusion de 18 communes

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 288 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige www.villesetcommunes.info et présente l'émission de télévision www.villesetcommunes.tv

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

France. Le premier adjoint au maire de Marseille écope d’un an de prison

Le verdict a été prononcé le 26 janvier. Dominique Tian écope d’un an de prison avec sursis, de 1,45 million d’euros d’amende et de trois ans d’inéligibilité. Selon les informations relayées

Actu Monde

France: Ces ministres qui ont été élus locaux

Pas moins de 15 membres du gouvernement de Manuel Valls ont une expérience de la vie communale. La principale conséquence de l’échec du parti socialiste aux élections municipales de mars

Actu Monde

QUEBEC : Pierre Moreau répond aux opposants

Le ministre québécois des Affaires municipales a tenu à répondre le 15 janvier 2015 au Collectif Touche pas à mes régions, qui dit ne pas comprendre les objectifs de la

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire