Un plan de zonage à l’étude

Un plan de zonage à l’étude

Le Secrétaire général du ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Gilbert Didier Edoa, a présidé le 19 mars 2014 un atelier de validation des termes de référence de l’étude pour l’élaboration du plan de zonage du territoire national ainsi que du schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire.

L’occasion pour lui de souligner l’importance de la terre dans les politiques de développement. Pour cela, il y a lieu de répartir l’espace national au regard des opportunités offertes par la nature et autres potentialités humaines, culturelles qui s’y sont greffées. Ce à quoi devrait servir le plan de zonage. Quant au schéma national d’aménagement, il permettra d’identifier assez clairement les projets à exécuter à plus ou moins moyen terme.

Les deux outils attendus pour fin 2015 pourraient servir par ailleurs à mieux définir les réserves foncières si nécessaires au développement durable du Cameroun.

Précedent Sénat: Niat rempile pour un an
Suivant Un guide pour les projets du BIP

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 295 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige www.villesetcommunes.info et présente l'émission de télévision www.villesetcommunes.tv

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Le barrage de Memve’ele opérationnel en Octobre 2018

L’ouvrage qui fait partie de la projection infrastructurelle énergétique du pays, vit ses derniers réglages au bénéfice des populations. Construit sur une superficie de 2200 hectares soit 7 kms, le

Actu

Commune de Dschang : L’extraction des biogaz envisagée comme réponse aux déchets ménagers

Le maire de la localité, en partenariat avec l’association Elans a mis sur pied un projet de valorisation de compost, grâce à une  ressource naturelle la latérite.  

Actu Cameroun

Assainissement urbain : Yaoundé à nouveau sous les eaux !

La pluie qui s’est abattue le 29 mai en fin d’après-midi, a une fois de plus plongé les artères de la cité-capitale dans d’effroyables inondations. Les Yaoundéens s’interrogent sur ce

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire