L’UE satisfaite de HIMO-PNDP

L’UE satisfaite de HIMO-PNDP

«Un  projet qui marche et qui fait ses preuves » C’est ce qu’a déclaré le chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, en tournée dans l’Extrême Nord, lors d’une visite effectuée sur un site HIMO du PNDP le 17 janvier 2017.

Accompagné de Mme Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, Représentante résidente du Système des Nations Unies au Cameroun, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun a livré son sentiment au bout de la visite de la mare artificielle de Gawel dans la commune de Ndoukoula. Parlant de cet investissement réalisé sur financement du Fonds fiduciaire d’urgence (FFU) de l’Union européenne pour l’Afrique, il a reconnu qu’il s’agit d’un « projet qui marche et qui fait ses preuves ». Pour lui, le Programme National de Développement Participatif (PNDP) donne l’occasion d’expérimenter sur le terrain un  «  Partenariat gagnant-gagnant entre les différentes parties prenantes ». Car en effet, le gouvernement du Cameroun, les bailleurs que sont l’UE et l’AFD, le PNDP, l’ONG d’accompagnement, l’établissement de microfinance impliquée, le prestataire, la commune et les populations bénéficiaires tirent, chacun pour sa part une satisfaction qui va de la bonne justification des fonds alloués à l’emploi des jeunes en situation de lutte contre Boko Haram en passant par la réalisation d’une infrastructure hydraulique utile pour un canton de la municipalité.

Le projet de mare artificielle de Gawel est un projet qui comporte un forage équipé d’une pompe solaire. Il vise la création de 200 emplois de jeunes dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. C’est un des vingt projets d’investissement communaux issus des Plans communaux de développement et financés par le FFU dans la région de l’Extrême Nord pour un montant global de 6.6 milliards FCFA (10M€) et réalisés selon l’approche à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO). Les travaux sont exécutés par les entreprises camerounaises Ets Kodji Seni et Ets Belo Belo et seront achevés en mars 2018.

Au cours de cette mission arrivée à terme le 19 janvier, M. Schadek a visité d’autres réalisations de projets financés par l’UE. Il s’agit notamment du  projet d’ « Appui à l’instauration d’un climat de confiance entre l’Etat et ses administrés dans la région de l’Extrême-Nord » (appui à la police des frontières et aux sapeurs-pompiers) ; du  « Projet d’Appui à la Résilience Socio-Economique des jeunes dans les trois régions du Septentrion (PARSE)» ; du « Projet d’investissement en appui au développement économique local dans l’Extrême-Nord… »; du « Projet d’électrification de 16 villages en zones rurale et périurbaine dans 10 communes de la Région de l’Extrême-Nord du Cameroun » et de plusieurs autres programmes et initiatives qui ont permis de recruter plus de 5 000 jeunes et personnes vulnérables. En outre, il a visité des infrastructures routières, à vocation sous régionale, réalisées avec des appuis européens.

Pour rappel, les bureaux de la Délégation de l’UE ont été ouverts à Yaoundé en 1975 et M. Schadek a pris fonction le 31 octobre 2017 en remplacement de Mme Françoise Collet, arrivée en fin de séjour. La Délégation a pour mandat, entre le autres, le suivi des relations bilatérales dans les domaines de relations politiques, économiques, commerciales et de coopération, ainsi que le suivi des politiques de l’UE dans tous les secteurs, ou encore la gestion des programmes et projets de l’aide extérieure de la Commission européenne.

Précedent Burkina Faso: Communes Awards, une compétition inédite entre les communes pour le développement durable
Suivant Mali. Le Maire de la commune Vl de Bamako suspendu

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Décentralisation : le Cameroun à l’école britannique

La Grande-Bretagne qui détient une expérience indéniable en la matière souhaite faire profiter au Cameroun son expertise. C’est dans ce cadre que le ministre d’Etat britannique Harriet Baldwin a eu

Actu Cameroun

Insalubrité : L’exposition “Sois Clean” dans sa phase II

L’artiste pluridisciplinaire Joël Essindi Koungou annonce le lancement de la phase II du projet de sensibilisation des populations des villes camerounaises par l’image dès le mois de mai 2015. Il

Actu Cameroun

Education: un guide pour l’exercice des compétences transférées

50 pages en français et le même nombre pour la version anglaise, c’est la formule choisie par le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) a choisi pour faciliter le

1 Commentaire

Laisser un commentaire