Innovation : Des voitures à gaz naturel à Kribi

Innovation : Des voitures à gaz naturel à Kribi

Des tests concluants ont été réalisés en avril 2014 sur le site gazier de Bipaga-1 par la société Perenco l’opérateur du champ gazier de Sanaga-Sud, situé à 12 kilomètres au large de Kribi et des installations de traitement de gaz naturel de Bipaga-1. L’essai a eu lieu sur trois voitures berlines et un minibus de transport. A l’issue, l’autonomie de fonctionnement de ces véhicules à gaz naturel est de 150 kilomètres au terme desquelles, les véhicules continuent à rouler automatiquement à l’essence ordinaire sur un trajet plus long.

Ce type de véhicules à gaz naturel est déjà répandu dans de nombreux pays et se développe largement du fait de son respect de l’environnement et du prix du gaz comprimé généralement moindre que celui de l’essence. De plus suivant un communiqué disponible signé de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) et Perenco, ces véhicules respectent aussi les normes de sécurité en la matière. C’est pourquoi, les concepts utilisés ont été soumis à la validation du ministère camerounais des Transports.

C’est à l’issue de cette validation que les deux partenaires envisagent d’étendre les tests à un échantillon de véhicules plus large dans la ville de Kribi. Par ailleurs, l’association SNH-Perenco ambitionne de susciter l’intérêt des investisseurs pour cette technologie déjà répandue dans plusieurs pays africains producteurs de gaz naturel. Avec pour avantage de disposer d’une source d’énergie moins polluante que les carburants usuels, moins dangereuses et potentiellement plus économique.

Précedent Etienne Sonkin : un acteur du développement local
Suivant Etat civil : le Cameroun crée un Bureau national

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Perspectives : Réserve d’ouvriers qualifiés pour les communes

A y regarder de près, les élus locaux disposent de levier pour limiter le niveau de chômage dans les collectivités dont ils ont la charge.  L’esprit du décret du 24

Actu

Urbanisation. Douala aménage des pôles pour faciliter la circulation des populations

La Communauté urbaine a plaidé pour des études relatives à la construction de pôles par arrondissements. Cinq arrondissements de la capitale économique seront l’objet de la construction de pôles par

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire