Eau: pour une gestion harmonieuse des compétences transférées

Eau: pour une gestion harmonieuse des compétences transférées

Le document facilitant l’exercice des compétences transférées par l’Etat aux communes dans le secteur de l’eau a été remis à Emile Andze Andze, le président national des Communes et villes unies du Cameroun (CVUC) le 8 avril 2016 par René Emmanuel Sadi, le ministre camerounais en charge de la Décentralisation.

Le document élaboré en partenariat avec la coopération allemande permet le passage de la théorie à la pratique dans le secteur de la gestion de l’eau dans les collectivités territoriales décentralisées. Il est donc question pour les élus locaux de disposer d’un ensemble d’outils techniques pour la valorisation des financements de l’accès à l’eau potable.

Selon les estimations du ministère de l’Eau et de l’énergie,  depuis le début des transferts de compétences enclenché en février 2010, un accent particulier a été mis sur l’hydraulique villageoise. L’on cite la construction des forages équipés, la réhabilitation des points d’eau et la construction des latrines améliorées. Ainsi, 1,56 milliard FCFA a été transféré aux communes en 2013. Un an plus tard, l’enveloppe globale transférée aux communes était de 2,904 milliards FCFA.

L’impact sur le terrain n’est pas satisfaisant selon les responsables du ministère camerounais de l’Eau.  En effet, «  de nombreuses revendication des populations relatives à l’exécution des travaux sur le terrain » persistent selon Basile Atangana Kouna, le ministre de l’Eau.

C’est donc pour corriger ces manquements que le Fonds Spécial et d’Intervention Intercommunale (Feicom) a pensé à la rédaction « d’un outil pédagogique, pratique et didactique dont l’exploitation permettra aux utilisateurs de mieux maîtriser le cadre institutionnel, légal et règlementaire d’exercice des compétences dans ce secteur essentiel à la santé des populations » explique Philippe Camille Akoa, le directeur général du Feicom.

Ce guide d’une centaine de page dont 50 en français et l’autre moitié en anglais permettra aussi de « favoriser une meilleure appropriation des stratégies sectorielles et de mieux mettre en œuvre les projets de développement » renchérit le directeur général du Feicom. L’institution qu’il dirige a injecté plus de 17,543 milliards FCFA entre 2007 et 2013 pour le financement de 204 projets dans le secteur de l’eau sur l’ensemble des collectivités territoriales décentralisées. Le guide mis à la disposition des maires camerounais intervient dans un contexte où plusieurs villes et villages souffrent d’une pénurie d’eau.

Précedent Education: un guide pour l’exercice des compétences transférées
Suivant HIMO-PNDP: les projets prennent corps sur le terrain

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Gouvernance : Un manuel de procédures pour contrôler les Ctd

Le manuel de procédures de contrôle des collectivités territoriales décentralisées (Ctd) a été mis à la disposition du ministère camerounais en charge de la décentralisation le 2 mai 2014. Le

Actu Cameroun

Forum des collectivités locales du Cameroun

C’est l’innovation de la 6ème édition du SAGO qui s’est tenu à Yaoundé du 25 au 30 juillet 2017  sous le thème : <<Unité nationale, gestion de proximité et développement

Actu Cameroun

Entretien routier : Le Matgénie aux côtés des communes du Sud

Le Parc national de matériel du génie civil (Matgénie) entend accompagner les communes de la région du Sud dans l’entretien et la réalisation d’ouvrages routiers. La rencontre de concertation entre

1 Commentaire

Laisser un commentaire