Douala – pénétrante est : la première passerelle installée

Douala – pénétrante est : la première passerelle installée

C’est avec une satisfaction énorme des usagers qu’a été accueilli cet important ouvrage métallique de traversée piétonne, qui va considérablement améliorer la sécurité  en réduisant notamment les accidents de la route.

Installée sur la Pénétrante Est, précisément sur l’axe menant à l’aéroport international de Douala, au niveau du quartier Bafia, ce dimanche 18 février, l’opération s’est déroulée en présence du gouverneur de la région du Littoral,  Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, et du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè.

C’est une énorme satisfaction qui a accueilli la pose de cet important ouvrage métallique de traversée piétonne, qui va considérablement améliorer la sécurité  en réduisant notamment les accidents de la route. Ahmad Idriss, chef du quartier Bafia New- Priso, explique : « Je suis très content. J’ai écrit plusieurs fois à la Communauté urbaine pour la réalisation de cet ouvrage nécessaire à la traversée de nos populations. Nous le recevons avec beaucoup de joie. Nous avons perdu beaucoup de gens ici, des enfants, des mères de famille, des suites d’accidents de la route. C’est vraiment un ouf de soulagement, nous ne sommes pas oubliés ».

Ouvrage de type mécano-soudé, d’une hauteur libre de 6,50 m, d’une largeur de 27 m, est composé d’un passage utile pour piéton de 150 mètres et de 2,60 m de hauteur, plus deux appuis sur massif béton. La matière utilisée par l’entreprise adjudicataire est métallique, et comprend des éléments accessoires. La structure quant à elle est triangulée avec garde-fous comme équipement de sécurité. D’après le chef de la mission de contrôle de Creaconsult, l’ingénieur Jean Vincent Whassom, le taux d’avancement des travaux, dont les délais de livraison sont fixés pour le mois de mars prochain, est de l’ordre de 93%, en attendant les raccords d’extrémité qui ne gênent pas pour autant les déplacements de la population.

En outre, Fritz Ntonè Ntonè a, quant à lui, annoncé la réalisation d’autres ouvrages du même type tout le long de la pénétrante Est de Douala. « Nous sommes en train de vivre là un exemple parlant des éléments d’insertion d’un grand projet urbain à caractère national, qui doit s’insérer dans le tissu urbain. Il y a trois grands projets, les pénétrantes Est Ouest et le second pont sur le Wouri. Il faut donc une harmonie, une insertion fonctionnelle, de ces grands projets. » Le délégué du gouvernement a précisé qu’il s’agit d’une première installation sur une série de cinq.

Précedent Extrême-nord- projet PAPE : les communes traînent le pas
Suivant Lutte contre le trafic de drogue: le Gouverneur de la région de l’Est plus que déterminé!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 144 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Douala valorise le recyclage

A l’initiative de la Communauté urbaine de Douala (Cud), chef de file du projet européen Innovative Services in Difficult Environment for Recycler Artisans (Isdera) depuis 2010, 160 artisans « recycleurs » ont

Actu Cameroun

Sud : les maires et le PNDP en synergie

Le programme national de développement participatif est allé à la rencontre des exécutifs communaux de cette région du 11 au 24 avril, pour  une évaluation des actions entreprises. Présenter aux

Actu Cameroun

La Communauté urbaine appelée à l’œuvre

Suite à cette situation, la Communauté urbaine qui reste la matrice en termes d’assainissement urbain a mise sur pied plusieurs projets dont le PADY. Des résultats pas toujours visibles et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire