Développement local. Les maires pilotent désormais les chantiers routiers de leurs localités.

Développement local. Les maires pilotent désormais les chantiers routiers de leurs localités.

C’est la déclaration phare faite à la presse le 15 janvier par

Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des travaux publics.

« Les maires sont maîtres d’ouvrage en ce sens que ce sont eux qui vont planifier, programmer et conduire l’exécution des travaux de construction ou de maintenance de quelques axes routiers.», déclare  Emmanuel Nganou Djoumessi.

Il ajoute que, les magistrats municipaux fixeront les orientations, et les ingénieurs du génie civil, les délégués départementaux ou les délégués régionaux, les appuieront au plan technique.

Les données du ministère des travaux publics relèvent que 87 000 km de routes du Cameroun sont la propriété du réseau communal. La politique de décentralisation que prône le gouvernement permettra ainsi le renforcement du pouvoir de décision des collectivités territoriales décentralisées. En effet, outre la maîtrise d’ouvrage qui  leur est transférée par l’Etat central, les maires vont également s’occuper de l’entretien routier durant l’exercice 2018.

Dans la même optique, le gouvernement camerounais a déjà promis de répartir une enveloppe de 1,8 milliard Fcfa, à 201 communes pour le cantonnage routier en 2018.

 

Précedent Rentrée culturelle et artistique. Ngaoundéré accueille les festivités
Suivant France. Le premier adjoint au maire de Marseille écope d'un an de prison

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 35 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Insalubrité à Yaoundé : la crise des ordures en urgence !

L’insalubrité galopante dans la capitale politique est une équation majeure à résoudre pour tous les acteurs. De nombreux espaces continuent d’être l’objet d’un décor des plus nauséabonds. Incursion au cœur

Actu Cameroun

Santé-Médecine : 40 ans de coopération sino-camerounaise

Arrêt sur les bons points de la coopération médicale sino-camerounaise qui célèbre ses 40 ans cette année. A côté d’une foule de plus en plus croissante de centres de soins

Actu

Cabral Libii : « Le conseil constitutionnel peut faire avancer la décentralisation »

Désormais homme politique et candidat à la présidentielle, l’universitaire de 39 ans revient sur les incidences de la mise sur pieds de l’institution. Quelles peuvent être les conséquences au niveau

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire