Togo: l’Union Européenne et la Giz soutiennent la décentralisation

Togo: l’Union Européenne et la Giz soutiennent la décentralisation

12 milliards de FCFA, c’est le montant que l’Union européenne (UE) et l’Agence de la coopération allemande (GIZ) vont injecter dans le processus de décentralisation. Cela s’inscrit dans le Programme de décentralisation et de gouvernance locale (PRODEGOL) qui a débuté en 2017 et se poursuit jusqu’en 2021.

Le Programme de décentralisation et de gouvernance locale a été lancé le 24 juillet 2017 à Lomé. Son principal objectif est de promouvoir une meilleure « prestation de services, la transparence et le renforcement de la reddition des comptes dans les régions économiques du pays », rapporte togobreakingnews.

En apportant cet appui au PRODRGOL, l’UE et la GIZ aident le Togo à «améliorer la gouvernance locale et favoriser l’accès des citoyens aux services municipaux », entre autres.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi au cours de la cérémonie de lancement du projet a déclaré que « l’organisation des élections locales est une priorité du gouvernement. Cette volonté va se concrétiser en 2018 à l’issue du processus de décentralisation ».

Précedent Maroc : le 1er forum des managers territoriaux s’est tenu du 18 au 21 septembre 2017
Suivant BENIN. Journée Africaine de la Décentralisation : le gouvernement s’engage à créer des emplois durables pour les jeunes

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 35 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Guinnée Conakry. L’ANCG (Association Nationale des Communes de Guinée) tient sa première session ordinaire

L’évènement a réuni les maires venus de plusieurs communes du pays. L’ouverture des assises à Conakry le 7 décembre 2017 a été présidée par Docteur Mamadou Dramé, président de l’ANCG

Actu Afrique

Africités 2015 : Analyse des questions identifiées en Afrique du Sud

Les sessions animées par des acteurs Sud-Africains ont été axées sur la vision de la ville dans la perspective de l’agenda 2063. De nombreux messages ont fusé au cours de

Actu Afrique

Tunisie. Un nouveau projet de développement local intégré

Le projet intitulé «Initiative pilote pour un développement local intégré» (IPDLI – BIT/UE) a été lancé par le Bureau international du Travail (BIT) en Tunisie, avec l’appui de l’Union européenne

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire