Maroc : le 1er forum des managers territoriaux s’est tenu du 18 au 21 septembre 2017

Maroc : le 1er forum des managers territoriaux s’est tenu du 18 au 21 septembre 2017

C’est le campus de l’UIR qui a abrité cette solennité qui a réuni 300 participants environ venant d’une quarantaine de pays africains.

De concert avec le ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc, l’Association des régions du Maroc (ARM), l’Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC) et l’Université internationale de Rabat (UIR), Cités et Gouvernements unis d’Afrique (CGLU-Afrique) organisent le 1er Forum des managers territoriaux et des instituts de formation axé sur le renforcement des capacités des collectivités territoriales en Afrique, du 18 au 21 septembre 2017 au royaume chérifien.

Placée sous le thème « Les ressources humaines des collectivités territoriales africaines : Le temps d’agir… C’est maintenant !», cet évènement rentre dans le cadre de la célébration la Journée mondiale de la Fonction publique 2017, fêtée tous les 23 juin depuis 2003.

Ces assises ont permis aux différents participants de prendre la mesure du défi de la gestion de l’urbanisation en Afrique, en mettant en présence les responsables et cadres des collectivités territoriales et les responsables des institutions de formation qui offrent des cursus au profit des collectivités territoriales.

Les questions de mise en perspective de la décentralisation dans le contexte africain, du financement de la formation dédiée aux collectivités territoriales et du développement du travail en réseau entre cadres des administrations territoriales des pays africains et l’insertion desdits réseaux africains au sein des réseaux internationaux des professionnels des administrations locales ont également retenu l’attention des participants.

Ont pris part à cet évènement, des ministres de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, des présidents d’associations nationales des collectivités locales, des maires, des élus locaux, des managers des collectivités territoriales, des présidents et directeurs des institutions de formation, des responsables des réseaux professionnels des administrations locales ainsi que des experts des questions de gouvernance locale.

Précedent Forum des collectivités locales du Cameroun
Suivant Togo: l’Union Européenne et la Giz soutiennent la décentralisation

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 35 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Burkina : le SYNACSAB en sit-in

Attirer l’attention du gouvernement sur la nécessité de professionnaliser le corps des administrateurs civils et de stabiliser la fonction de secrétaire général de collectivité territoriale. C’est la principale raison de

Actu Afrique

Djibouti : l’Union Européenne et l’AIMF signent un partenariat pour renforcer les autorités locales

L’Ambassadeur de l’Union européenne à Djibouti, Adam Kulach et le Secrétaire permanent de l’AIMF, Pierre Baillet, ont signé le 30 novembre un contrat de plus d’un million d’euros pour la

Actu Afrique

Orientation : Dans l’attente de la Charte africaine de la décentralisation

Depuis le Sommet Africités tenu à Windhoek en Namibie en mai 2000, les collectivités territoriales du continent avaient posé les prémisses d’une structuration du mouvement africain des autorités locales et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire