Gestion des collectivités : Microsoft au chevet de la mairie de Libreville

Gestion des collectivités : Microsoft au chevet de la mairie de Libreville

La municipalité de Libreville et Microsoft corporation ont signé, le 14 mars courant, une convention qui fera de la capitale un centre d’excellence dans les domaines d’application du programme Citynext.

Le maire de Libreville et le directeur grands comptes pour Microsoft Afrique de l’ouest et du Centre ont procédé, le 14 mars courant, en présence du Premier ministre, des membres du gouvernement et de plusieurs autres invités, à la signature d’une convention visant à permettre aux villes d’opérer plus efficacement et de servir l’ensemble des citoyens en combinant les dernières avancées en matière de logiciels, d’appareils et de services intégrés. «Les habitants constituent le noyau des villes. En intégrant la technologie dans la vie de la ville, on peut faire d’avantage avec moins en puisant dans les tendances urbaines et en utilisant celles-ci pour répondre aux besoins des citoyens», a affirmé le représentant du géant informatique américain.

Cette initiative dont l’objectif est de transformer 100 villes à travers le monde en centres urbains disposant de procédés et d’outils modernes et performants de gestion urbaine fait de Libreville la troisième région, après Accra et Dakar. «Ce partenariat vise à faire de Libreville, une ville moderne, respectueuse des exigences liées au développement durable, à la protection et à la préservation de la nature, une ville prospère, compétitive et attractive sur le plan économique et des affaires, une ville favorable à l’épanouissement des populations…», a déclaré Rose Christiane Ossouka Raponda.

Les progrès des sciences, des technologies et de la communication, mis en exergue dans le programme Citynext, permettront également de renforcer, dans le cadre de la lutte contre le VIH, l’accès aux services de prévention, de dépistage et de traitement, dans un contexte d’équité, d’inclusion et de développement social. «C’est un honneur d’être témoin de l’engagement que vous prenez de travailler à l’éradication du VIH/Sida dans la commune de Libreville, en vous appuyant sur les progrès des technologies de l’information et de la communication. Je crois en la valeur de la vie et à la responsabilité d’en prendre soin», a affirmé le Premier ministre.

Précedent Décentralisation et société civile. Cameroun : Zenü Network indique le chemin
Suivant SIM_ba : Un progiciel pour la comptabilité des Ctd

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 283 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige www.villesetcommunes.info et présente l'émission de télévision www.villesetcommunes.tv

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

La GIZ œuvre pour la décentralisation en Tunisie

La Coopération allemande pour le développement (GIZ) consacre 1 milliard de dinars pour accompagner le processus de décentralisation et de déconcentration en Tunisie. L’annonce a été faite mercredi 28 mars

Actu Afrique

Afrique Centrale: les maires et responsables des collectivités renforcent le dialogue avec la CEMAC

200 participants issus du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de République centrafricaine et du Tchad se sont réunis à Libreville pour l’Assemblée constitutive de l’Association des

Actu Afrique

Dakar : Les maires francophones réunis sur le climat

A l’initiative de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) qui a bénéficié de l’appui de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), Dakar a accueilli les 11 et 12 septembre 2015

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire